Veja Condor, la chaussure éthique

par | Actualités produits

La marque française Veja se lance dans le running avec un premier modèle, la Condor, qui est à 53% d’origine naturelle et recyclée

Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais depuis sa création en 2004 Veja a vendu plusieurs millions de paires à travers le monde ! La marque s’est forgée au fil des années une solide réputation dans le monde de la basket. La philosophie de Veja est de concevoir les chaussures les moins impactantes pour l’environnement, tout en ayant une forte dimension humaine. Pour parvenir à ces deux objectifs, Veja s’appuie d’une part sur des matières naturelles et recyclées pour concevoir ses produits, et d’autre part fabrique ses chaussures dans des usines au Brésil qui garantissent de bonnes conditions aux ouvriers. Les matières premières telles que le coton et le caoutchouc sont quant à elles achetées directement à des producteurs au Brésil, à des prix supérieurs à ceux du marché afin de leur garantir un revenu digne. C’est une démarche de qualité qu’on ne peut que saluer, et qui différencie Veja de la plupart des acteurs du marché.

Cette démarche s’accompagne également d’un souci de transparence, puisqu’il est possible de consulter sur le site internet de Veja le processus de fabrication d’une paire de chaussures, avec les zones géographiques concernées. On y apprend en outre qu’une chaussure Veja coûte 5 fois plus cher à produire qu’une chaussure classique de grande marque. Et pour pousser jusqu’au bout la transparence il est même possible de consulter les devis de fabrication !

Avec la Condor, Veja met un pied dans le running

La Condor représente un concentré du savoir-faire de Veja : un look vintage assumé, des matériaux de qualité et surtout une chaussure qui est à 53% d’origine naturelle et recyclée. Il a fallu 4 ans de recherche pour la concevoir. Chaque empiècement a fait l’objet d’une attention particulière pour maximiser l’emploi de ressources naturelles sans sacrifier le confort et la durabilité de la chaussure. Voici quelques chiffres pour mieux comprendre comment cela s’inscrit dans la conception d’une paire de Condor :
Les éléments habituellement en plastique tels que le “V” du logo sont intégralement remplacés par de l’huile de ricin
La semelle d’usure se compose à 30% de caoutchouc d’Amazonie, et à 31% de déchets de riz
La semelle intermédiaire contient 8% d’huile de banane, 22% de canne à sucre et 15% de déchets de riz
100% du nylon-mesh est tissé à partir de bouteilles en plastiques recyclées
Enfin, la semelle de propreté est constituée à 12% de caoutchouc sauvage, 12% de bouteilles en plastiques recyclées, 12% de jute et 8% d’EVA recyclé. D’ailleurs, cette dernière est visuellement étonnante, avec une trame en jute totalement inhabituelle dans une chaussure de running, mais qui rempli parfaitement son rôle !

Et au pied une Condor ça donne quoi ?

Excellente question ! Le chaussant est confortable, moins “pantoufle” que les ténors du genre mais tout à fait agréable. La sensation au sol quant à elle est assez ferme, mais a le mérite d’assurer une excellente stabilité latérale. La Condor est adaptée à une foulée universelle, mais cette stabilité lui permet d’assurer un maintien suffisant pour des pieds à tendance légèrement pronatrice. Enfin, bien que sa semelle soit particulièrement à l’aise sur la route, elle offre une belle polyvalence et autorise quelques sorties sur chemins roulants tant que ceux-ci ne sont pas trop accidentés.

La Veja Condor joue clairement dans la catégorie des chaussures d’entrainement qui offrent une belle expérience sur des sorties jusqu’au semi-marathon et des gabarit jusqu’à 80kg. Elle fera le bonheur des coureurs à la recherche d’une chaussure confortable et stable, qui souhaitent également soutenir la démarche de la marque à travers son processus de fabrication, son impact sur l’environnement, et le respect de valeurs humaines.

Vous souhaitez en savoir plus sur la Veja Condor et l’essayer ? Alors venez nous rendre visite en boutique, nous pourrons vous la présenter dans ses moindres détails !

luctus Aliquam commodo felis Aenean ante.
X
X